2 Ter rue Georges-Clémenceau, 24660 Coulounieix-Chamiers

VIRGINIE MAZIN

Contactez-nous

L'actualité du cabinet de sophrologie de Virginie Mazin à Coulounieix-Chamiers

Vous avez décidé de vous vivre d’une autre façon ! Envie de changement ? Plus de simplicité ? Je vous invite à venir vous penser autrement et à expérimenter.


image de soi menopause
LA MENOPAUSE
Publiée le vendredi 14 juin

Quels sont ces symptômes ?

  • Les troubles du sommeil (insomnies) ; très fréquent
  • Les bouffées de chaleur, les transpirations excessives. Elles sont vécues par environ 70 % des femmes, très incommodantes
  • Les changements d’humeur, d’irritabilité, d’anxiété, des affects dépressif
  • La prise de poids
  • Une diminution de la libido
  • Des troubles vaginaux. La sècheresse vaginale dû à une carence en estrogène qui peut rendre la paroi vaginale plus fine, plus sèche. Et rendre les rapports sexuels inconfortables.
  • Des troubles urinaires, avec des petites fuites
  • Des maux de tête
  • Une sensation de grande fatigue
  • Des douleurs articulaires ….

 

Quelques solutions parmi l’éventail de possibilités :

  • Les traitements cités ci-dessus : THM, PHM ;

(pour plus d’infos suivre ce lien [1] https://professeur-joyeux.com/2014/10/08/traitements-menopause-sont-ils-cancerigenes/)

 

  • L’alimentation : les fruits pour leur calcium, les légumes et les légumineuses mieux absorbés par notre tube digestif ;

 

  • Les médecines douces dont la sophrologie ; Le Dien Chan ;

 

  • Modifier son hygiène de vie.

 

Dans nos sociétés, nous fantasmons, en tant que femme, ou l’image à une place prépondérante, de garder un corps musclé, mince, galbé, jeune ... sans aucunes rides !

Nous sommes donc très influencés par les médias et l’image idéal du corps qu’ils transmettent, ainsi qu’une fausse image du vieillissement naturel.

 

LA PEUR DE VIEILLIR. La ménopause nous ramène à cette réalité que tout corps vieillit.

 

Alors comment l’accepter ou pas ?

 

Enfant, on est pressés de grandir et de « devenir un grand ». Alors que, passé la trentaine, on ne veut pas continuer de vieillir. Et on y dépense beaucoup d’argent dans plusieurs manières afin de rester jeune.

 

Le temps passe et un jour ou l’autre la réalité nous rattrape. En attendant les symptômes du corps, eux sont bien réels.

 

En séance de Dien Chan, je reçois des femmes qui ont tous essayés.

Les désagréments qui reviennent le plus souvent, sont les bouffées de chaleur et la transpiration excessive qui sont désagréables et incommodantes, puis l’état de fatigue.

Dans ma pratique, j’utilise les points de réflexologie pour stimuler l’organisme et au travers de la peau envoyer l’information au cerveau pour traiter les symptômes.

 

En ce qui concerne la ménopause et la périménopause, cette méthode va faire un travail profond au niveau physiologique, en commençant par traiter les bouffées de chaleur et la transpiration excessive qui sont fortement incommodantes. Elles arrivent à n’importe quel moment de la journée avec un pic la nuit, où certaines se lèvent 3 fois dans la nuit pour tout changer, draps, tee-shirt, chemise de nuit, prendre une douche … le calvaire !

Le réveil du matin se fait de plus en plus difficile, l’accumulation du manque de sommeil vient dérégler l’appétit : « je mange, je mange pas, je mange n’importe quoi, tout ce qui passe… »

L’irritabilité prend place, pour un rien, pour tout ! Le mal-être s’installe.

 

La sexualité, peut, elle aussi être perturbée. La sécheresse vaginale due à une diminution d’œstrogènes peut rendre la paroi vaginale plus fine, plus sèche et moins élastique, pouvant rendre les rapports sexuels désagréables.

Là aussi, le Dien Chan propose un traitement de fond pour stimuler l’humidification de cette zone, stimuler la libido, augmenter les sécrétions vaginales et réguler les troubles de l’utérus et du vagin.

 

Êtes-vous touché par ce genre de phénomènes ?

Avez-vous essayé pleins de solutions ? Avez-vous essayé le Dien-Chan ?

 

Cette méthode permet d’aborder la partie physiologique du corps, je stimule le corps tout entier qui active le processus d’auto-guérison[1]. Quelques séances suffisent à atténuer ces symptômes.

 

La ménopause vient également perturber notre psychisme et nous renvoi à des questions existentielles de notre vie. Ce passage dans notre vie, nous, les femmes, nous renvoi à notre propre temps.


Cet accompagnement permet d’aller vers cette acceptation de ce nouveau corps, certes vieillissant, de prendre conscience de cette nouvelle représentation, cette image de soi. De se vivre corps esprit et non l’inverse ! De diminuer le stress et ses contraintes sociétales, préjugés et jugements, que nous nous mettons.

 

De se vivre d’une manière plus libre dans un corps harmonieux. Libérez votre beauté intérieure, et laissez s’ouvrir l’insouciance de votre esprit qui lui est toujours jeune.

Laissez venir sur vos lèvres tous ces sourires qui reflètent la joie de vivre !

 

Pour profiter pleinement de la vie, n’oubliez pas d’y associer également une saine activité physique. Bougez ; c’est transpiré, renforcé ces muscles, faire circuler le sang, l’énergie et la vie dans votre corps et votre esprit.

 

Libérez-vous des chaines de la société qui nous amène vers une uniformisation de l’être.

 

Nous sommes tous semblables et tous différents.

 

 

 

[1] La pratique du Dien-Chan ne peut-être en aucun cas assimilée à des soins médicaux ou de kinésithérapie

Pour qui?

encart

Adulte

encart

Enfants

encart

Adolescent

Mes valeurs

L'écoute

Le respect

La bienveillance

La liberté

L'accessibilité

La discretion