2 Ter rue Georges-Clémenceau, 24660 Coulounieix-Chamiers

VIRGINIE MAZIN

Contactez-nous

L'art du Dien Chan 


Les fondements de base de cette méthode sont la philosophie orientale (bouddhisme, confucianisme et taoïsme) et la culture vietnamienne. Tout ce que nous sommes est représenté sur notre visage : notre état physiologique, psychologique et même pathologique. D'ou cet effet miroir entre notre visage et notre corps. C'est la méthode originale multireflexologique du professeur Bùi Quôc Châu. C'est un art de vivre.

L'importance du visage

Le visage, partie de l'être la plus visible, est parcouru par des réseaux de circulation sanguine, de fibres nerveuses et de méridiens d'acupuncture, dont la densité n'a d'équivalence dans aucune autre partie du corps.

La peau, le relais du cerveau

En Dien Chan, on utilise les points d'acupuncture, sans aiguilles, des points de multireflexogie. L'organisme réagit à des stimulis tactiles de la peau. La peau envoi le message au cerveau qui analyse et donne des ordres sur l'ensemble du reste du corps, pour activer le processus d'auto-guerison.

Une multitude de possibilités de traitements

Les divers outils spécifiques permettent par ces stimulations  sur la peau, d'obtenir des résultats surprenants, une diminution rapide des symptômes.

Egalement, adaptés pour des soins au quotidien, tel le reflexo drainage ; les massages multireflexologiques.

En quoi consiste la réflexion faciale ?

Je souhaite un rendez-vous : comment faire ?

Je souhaite un rendez-vous : comment faire ?

Pour toute demande de rendez-vous, il vous suffit de contacter le cabinet, soit par téléphone, soit par email, soit en utilisant le formulaire de contact qui est à votre disposition.
Bien entendu, vous pouvez également prendre contact pour prendre des informations et des renseignements complémentaires sur les spécificités de cette prestation et des techniques utilisées.

Pour qui?

encart

Adulte

encart

Enfants

encart

Adolescent

Mes valeurs

L'écoute

Le respect

La bienveillance

La liberté

L'accessibilité

La discretion